Emery DE-28 - Histoire

Emery DE-28 - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Émeri

Jack Mandeville Emery, né le 9 octobre 1916 à Los Angeles, Californie, a été nommé enseigne dans la Réserve navale américaine le 20 mai 1939, et s'est rendu en service actif en Arizona (BB-39) le 13 novembre 1939. Il a été tué au combat lorsque l'Arizona a été perdu lors de l'attaque de Pearl Harbor le 7 décembre 1941.

DE-28 : dp. 1 140-1. 289'6"- b. 35'1", dr. 8'3"- art. 21 k.;
cpl. 156 ; une. 3 3", 8 dcp., 1 dcp.(hh.), 2 dct.; cl. Evarts)

Emery (DE-28) a été lancé le 17 avril 1943 par Mare Island Navy Yard sans nom, sous le nom de BDE-28; réaffecté aux États-Unis ; attribué le nom Eisner le 14 juin 1943; rebaptisé Emery le 14 juillet 1943; et commandé le 14 août 1943, le capitaine de corvette R. G. Coburn, USNR, aux commandes.

Emery a autorisé Pearl Harbor le 1er novembre 1943 pour Funafuti et un mois de service d'escorte local en vue de l'invasion des îles Gilbert, au cours duquel elle a masqué les pétroliers vulnérables alimentant les navires d'assaut et leur force de couverture des principaux combattants. Elle est retournée à Pearl Harbor le 16 décembre pour s'entraîner et, le 16 janvier 1944, a repris la mer pour protéger les pétroliers lors de l'assaut contre les Marshall, après quoi elle a escorté des convois entre Majuro et Funafuti jusqu'au 9 mars.

Entre mars 1944 et septembre, l'Emery quitte Port Purvis en escortant des combattants, des auxiliaires et des navires marchands vers Emirau, Green Island, Bougainville et d'autres ports du sud-ouest du Pacifique. Elle est arrivée à Manus le 27 septembre et après avoir caché un petit convoi aux îles Russell, a procédé à Peleliu pour la patrouille anti-sous-marine et un voyage d'escorte à Ulithi. Elle est revenue à Ulithi pour la révision brève en novembre, puis est revenue à travers les Mariannes et les Maréchaux en service de convoi, en arrivant à Eniwetok le 4 mars. C'était sa base jusqu'en juillet 1945, alors qu'elle effectuait des missions d'escorte à Guam, Saipan, Ulithi, Iwo Jima et Kwajalein. Le 5 juillet, il s'embarqua pour San Francisco, où il fut désarmé le 15 novembre 1945 et vendu le 21 juillet 1947.

Emery a reçu quatre étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale


USS Émeri (DE-28)

USS Émeri (DE-28) là một tàu khu trục hộ tống lp Evarts được Hải quân Hoa Kỳ chế tạo trong Chiến tranh Thế giới thứ hai. Nó là chiếc tàu chiến duy nhất của Hải quân Mỹ được đặt theo tên Thiếu úy Hải quân Jack Mandeville Emery (1916-1941), phục vụ trên thiết giáp hạm USS Arizona (BB-39) và đã tử trận trong vụ tấn công Trân Châu Cảng vào ngày 7 tháng 12, 1941. [1] Nó đã phục vụ cho đến khi chiến tranh kết thúc, xuất biàng chế vàg 11, 1945 xóa đăng bạ vào ngày 28 tháng 11, 1945. Con tàu bị bán để tháo dỡ vào ngày 27 tháng 7, 1947. Émeri được tặng thưởng ba Ngôi sao Chiến trận do thành tích phục vụ trong Thế Chiến II.

  • 1.140 tấn Anh (1.160 t) (tiêu chuẩn)
  • 1.430 tấn Anh (1.450 t) (đầy tải)
  • 283 pi 6 po (86,41 m) (mực nước)
  • 289 pi 5 po (88,21 m) (chung)
  • 4 × động cơ dieselGeneral Motors Kiểu 16-278A với máy phát điện
  • 2 × trục chân vịt
  • 15 sĩ quan
  • 183 thủy thủ
    kiểu SA & SL Kiểu 128D hoặc Kiểu 144
  • en dix ans contre MF
  • dans dix ans vị cao tần Kiểu FH 4
  • 3 × pháo 3 in (76 mm)/50 cal đa dụng (3×1)
  • 4 × pháo phòng không1,1 pouce/75 calibre (1×4)
  • 9 × pháo phòng không Oerlikon 20 mm (9×1)
  • 8 × mai phóng mìn sâu K3
  • 1 × súng cốichống tàu ngầmHérisson (24 nòng, 144 quả đạn)
  • 2 × đường ray thả mìn sâu

Contenu

La Seconde Guerre mondiale

Émeri a autorisé Pearl Harbor le 1er novembre 1943 pour Funafuti et un mois de service d'escorte local en vue de l'invasion des îles Gilbert, au cours duquel elle a masqué les pétroliers vulnérables alimentant les navires d'assaut et leur force de couverture des principaux combattants. Il est retourné à Pearl Harbor le 16 décembre pour s'entraîner et, le 16 janvier 1944, il a repris la mer pour protéger les pétroliers lors de l'assaut sur les îles Marshall, après quoi il a escorté des convois entre Majuro et Funafuti jusqu'au 9 mars.

De mars à septembre, Émeri quitte Port Purvis en escortant des combattants, des auxiliaires et des navires marchands jusqu'à Emirau, Green Island, Bougainville Island et d'autres ports du sud-ouest du Pacifique. Elle est arrivée à l'Île Manus le 27 septembre et après avoir caché un petit convoi aux Îles Russell, a procédé à Peleliu pour la patrouille anti-sous-marine et un voyage d'escorte à Ulithi. Elle est revenue à Ulithi pour la révision brève en novembre, a basculé en arrière par les Îles de Marshall et Mariannes sur le devoir de convoi, en arrivant à Eniwetok le 4 mars. C'était sa base jusqu'en juillet 1945 alors qu'elle effectuait des missions d'escorte à Guam, Saipan, Ulithi, Iwo Jima et Kwajalein. Ainsi, elle gardait le mouvement des hommes et des fournitures indispensables à l'avancée maritime sur le Japon.

Le 5 juillet, il a navigué pour San Francisco, Californie, où il a été désarmé le 15 novembre 1945 et vendu à la ferraille le 21 juillet 1947.


Bibliothèque publique en ligne de l'Utah

Fondé en 1880, le comté d'Emery est situé dans la région centre-est de l'État. Il couvre une superficie de miles carrés 4 439 avec une population d'environ 10 012 (U.S. Census Bureau, Population Estimates Program, V2019). Castle Dale est le siège du comté.

  • Origine du nom : Gouverneur territorial George W. Emery (gouverneur du territoire de l'Utah de 1875 à 1880)
  • Comtés limitrophes : , Grand, San Juan, Sanpete, Sevier, Uintah et Wayne

Une brève histoire du comté d'Emery*

Le comté d'Emery dans le sud-est de l'Utah est bordé au nord par le comté de Carbon (qui a été créé à partir d'Emery en 1894), à l'ouest par le plateau Wasatch et les colonies d'origine dans les comtés de Sanpete et Sevier d'où sont venus la plupart des colons du comté d'Emery, au sud par la frontière artificielle éloignée avec le comté de Wayne, et à l'est par la rivière Green - la frontière naturelle avec le comté de Grand (qui a été créé à partir du comté d'Emery en 1890). Le comté d'Emery comprend trois zones géographiques : les montagnes de la vallée du château du plateau de Wasatch, où se trouvent les principales colonies, et le désert de la houle de San Rafael, le récif de San Rafael, la montagne Cedar et les étendues de terre éloignées à l'ouest de la rivière Green. . La rivière San Rafael, l'élément vital du comté, prend sa source dans le plateau de Wasatch où les eaux d'amont sont stockées dans plusieurs réservoirs à usage agricole et industriel. Il se jette dans Castle Valley en trois branches - Huntington Creek, Cottonwood Creek et Ferron Creek - qui s'unissent pour former la rivière San Rafael après avoir traversé les communautés et les terres agricoles adjacentes. Il serpente ensuite à travers la roche et le désert jusqu'à sa jonction avec la Rivière Verte.

L'occupation de la région de San Rafael remonte à des milliers d'années pour inclure les personnes de la période archaïque qui ont été suivies par celles de la culture Fremont qui ont habité le comté actuel d'Emery d'environ 500 à 1300 après JC Des preuves de ces personnes peuvent encore être trouvées dans de nombreux des panneaux de pictogrammes et de pétroglyphes, tels que ceux de Temple Mountain Wash, Muddy Creek, Ferron Box, Black Dragon Canyon et Buckhorn Wash, tous des sites répertoriés dans le registre national des lieux historiques. À l'époque historique, les Indiens Ute occupaient des sites dans la vallée du château, et les voyageurs le long de l'Old Spanish Trail passaient également par le comté actuel.

En 1875, des éleveurs de bétail du comté de Sanpete, reconnaissant le potentiel de colonisation de la région, ont amené du bétail et des moutons dans la vallée du château pour paître. Avec une pénurie de terres et d'eau dans le comté de Sanpete et un fort désir des dirigeants de l'église mormone d'acquérir des terres inoccupées dans la région avant que les non-mormons ne le fassent, de jeunes familles ont commencé à s'installer dans Castle Valley à l'automne 1877 pour occuper des terres dans ce deviendraient les colonies de Huntington, Ferron, Castle Dale et Orangeville.

Bien que l'élevage et l'agriculture soient restés le pilier de l'économie du comté pendant la majeure partie de son histoire, deux événements liés ont affecté la stabilité économique de la région : l'achèvement du Denver and Rio Grande Western Railroad à travers Emery en 1883 et le développement des mines de charbon à Scofield, Castle Gate et Sunnyside dans le comté de Carbon en 1895. Le chemin de fer assurait le transport des produits et du bétail, tandis que les mines offraient un marché à proximité pour les animaux et les légumes et l'occasion pour certains résidents d'Emery de travailler dans les mines en hiver et de cultiver en été. . Le D&RGW a également conduit à la création de la ville de Green River, bien que le site ait été une partie importante de l'ancien sentier espagnol et qu'une station de courrier y ait été établie avant l'achèvement du chemin de fer. Au cours des années 1970, la population du comté d'Emery a considérablement augmenté en raison de la construction par Utah Power and Light Company de grandes centrales électriques à Castle Dale et Huntington et de l'ouverture de grandes mines de charbon pour alimenter les centrales électriques.

*Utilisé avec autorisation. Histoire de la ruche 14 : Comtés de l'Utah. 1988. Société historique de l'État de l'Utah, 300 Rio Grande, Salt Lake City, UT 84101-1182.


L'entreprise chimique Emery, âgée de 175 ans, a transformé le saindoux en largesse

Article de Cincinnati.com daté du 8 octobre 2015 écrit par Jeff Suess

Dire que ça a commencé avec de la graisse de porc.

En 1840, Thomas Emery a découvert que le saindoux jeté de la prodigieuse industrie de la viande de Cincinnati pouvait être converti en bougies et en huile de lampe avant les lampes électriques.

La famille Emery a ensuite transformé un sous-produit d'abattoir en une entreprise mondiale de fabrication de produits chimiques et a constitué une fortune qui a été une aubaine pour la ville depuis des générations.

Emery Oleochemicals, dérivé de l'usine d'huile de saindoux de Thomas Emery, célèbre cette année son 175e anniversaire.

Maintenant basée en Malaisie, Emery transforme l'acide oléique et la glycérine à partir de graisses animales et d'huiles végétales qui sont ensuite utilisées dans de nombreux produits de tous les jours, du dentifrice et lotions aux lubrifiants et adhésifs, selon « Evolution of a Legacy », un livre retraçant l'histoire de l'entreprise.

En septembre, Emery a dévoilé une extension d'usine de 50 millions de dollars sur son site à cheval sur St. Bernard et Winton Hills près d'Ivorydale, où la société possède une usine depuis 1885.

Thomas Emery, un immigrant de Bedford, en Angleterre, a amené sa famille dans la vallée de la rivière Ohio en 1832, juste avant l'afflux d'immigrants allemands au cours des prochaines décennies qui allaient faire de Cincinnati la plus grande ville de l'ouest.

Sa première entreprise était d'élever des vers à soie dans le Kentucky, mais les mûriers ne pousseraient pas et les vers à soie sont morts, selon son petit-fils, John J. Emery Jr., dans un profil du magazine Enquirer de 1971.

Le patriarche Emery a ensuite traversé la rivière et s'est essayé en tant qu'agent immobilier, achetant apparemment plus de terres qu'il n'en avait vendu, avant de finalement s'installer sur une perspective commerciale gagnante.

Cincinnati était à l'époque la capitale de l'emballage de la viande. Les rues étaient pleines de porcs qui se dirigeaient vers les abattoirs, ce qui a valu à la ville le surnom peu glamour de Porkopolis.

Tout comme William Procter et James Gamble l'avaient fait en 1837 en fabriquant du savon, Emery a fondé une entreprise prospère en réutilisant la graisse animale pour fabriquer des bougies anti-goutte, de l'huile de lampe et du lubrifiant pour fil de laine.

Thomas Emery’s Lard Oil Company (plus tard connue sous le nom d'Emery Candle Company) a commencé en 1840 sur Sycamore Street entre la huitième et la neuvième rue, puis a déménagé à Water Street le long de la rivière en 1848, lorsque l'usine a été capturée dans le célèbre & #8220Cincinnati Panorama du daguerréotype de 1848” par Charles Fontayne et William S. Porter.

Emery a amené ses fils Thomas J. Emery et John Josiah Emery dans l'entreprise familiale, et ils ont pris la relève après la tragédie survenue le 30 décembre 1857. Thomas Emery est mort par une écoutille ouverte dans leur nouvelle usine de fabrication au coin sud-est des rues de la Vigne et de l'Eau.

Le Cincinnati Daily Gazette a fait l'éloge de: “M. Emery était un homme calme et modeste, strictement consciencieux dans toutes les transactions, et très respecté par ses concitoyens. « Il semblait considérer comme un privilège de contribuer à soulager les besoins de ses semblables ou de promouvoir les intérêts généraux de la communauté. »

Le bord de la rivière était sujet aux inondations, c'est pourquoi, en 1885, les fils Emery ont déménagé l'usine sur un terrain de 8,9 acres près de Saint-Bernard, le même site où se trouve aujourd'hui l'usine.

Dans les années 1890, Ernst Twitchell, le premier chimiste de la société, a découvert et développé le procédé Twitchell de fractionnement des graisses utilisant un catalyseur pour séparer les acides gras des graisses et des huiles. Pour son travail sur le terrain, le diplômé de l'Université de Cincinnati a reçu la prestigieuse médaille Perkin.

Thomas et John, quant à eux, se sont concentrés sur leurs transactions immobilières sous le nom de Thomas Emery's Sons. Dans les années 1870, ils ont acheté plusieurs parcelles le long de la Cinquième Rue près de la nouvelle place de la Fontaine et ont construit l'hôtel Emery et l'arcade à Fifth and Race.

Plus encore, les fils Emery ont poursuivi les principes de leur père, notamment en donnant à des œuvres caritatives, notamment en finançant des bâtiments pour l'hôpital pour enfants de Mount Auburn et l'asile d'orphelins pour enfants de couleur à Avondale.

Wendell P. Dabney, rédacteur en chef du journal afro-américain l'Union, a écrit à propos des Emery dans son livre de 1926, "Cincinnati" Colored Citizens" :

“En lettres d'or, le nom Emery devrait être gravé dans le cœur de tous les Cincinnatiens. Le fondateur de ce nom est venu, et sa vie a été un exemple de la règle d'or : « [Les Emerys] étaient de cette souche anglaise dont le sang brûlait toujours d'oppression, dont le cœur s'échauffait toujours à la charité. Leur reconnaissance de la fraternité des hommes les a amenés à refuser les dons à toute cause qui reconnaissait la ligne de couleur, et ainsi leurs dons princiers aux institutions ont emporté avec eux l'admission des personnes de couleur.

Thomas J. Emery est décédé en 1906 au Caire, en Égypte, lors d'un voyage d'affaires, et sa fortune de 20 millions de dollars est allée à sa femme, Mary Emery.

Une femme timide et réservée que Stephen Birmingham, dans son livre "Les Grandes Dames", a appelé "la millionnaire la plus solitaire", Mary Emery a passé des décennies à pleurer la mort de son mari et de ses deux fils et à faire don de sa fortune à les causes les plus méritoires.

Elle a généreusement donné aux hôpitaux, aux collèges, au YMCA et au zoo de Cincinnati, et a financé la maison paroissiale de Christ Church, l'Auditorium Emery et la communauté planifiée de Mariemont. À sa mort en 1927, elle a légué au Cincinnati Art Museum sa collection d'art de 3,5 millions de dollars, qui est maintenant logée dans son Emery Wing.

John J. Emery avait déménagé à New York et est décédé en 1908, lorsque son fils, John J. Emery Jr., connu sous le nom de Jack, avait 10 ans.

Jack Emery a fréquenté la Harvard Law School et l'Université d'Oxford en Angleterre et a servi dans le Naval Aviation Corps pendant la Première Guerre mondiale. En 1924, il avait l'intention de se lancer dans l'édition à New York, mais s'est rendu à Cincinnati pour vérifier l'entreprise familiale.

"J'ai découvert que l'Emery Candle Company n'était qu'une usine de graisse avec des équipements obsolètes et une sorte de bureau de Dickens", a déclaré Jack Emery dans le magazine "Town & Country". « J'ai décidé que la famille allait faire faillite si quelqu'un ne traînait pas et ne réparait pas les choses. »

Il a épousé Irene Langhorne Gibson, la fille de l'artiste Charles Dana Gibson, créateur de la "Gibson Girl", et ils ont vécu à Peterloon, un domaine à Indian Hill.

Jack Emery a propulsé Emery Industries dans une société internationale et a dirigé l'entreprise familiale jusqu'en 1968.

En tant que développeur, il a construit le complexe Carew Tower, le Netherland Plaza Hotel et l'innovant Terrace Plaza Hotel.

Emery a été l'un des fondateurs de la Cincinnati Country Day School et du Charter Party politique, et a été l'un des principaux bienfaiteurs du Cincinnati Art Museum pendant 50 ans. Il est mort en 1976.

Jack Emery était le dernier de la famille à diriger l'entreprise. L'entreprise de bougies a été vendue en 1952 et est maintenant Candle-lite, avec des bureaux à Blue Ash et une usine de fabrication à Leesburg, Ohio. Après plusieurs fusions sous les noms Henkel et Cognis, la société chimique a repris le nom d'Emery en 2009 sous le nom d'Emery Oleochemicals.

Avec le nom vient l'héritage.

Dans « Evolution of a Legacy », la société a déclaré : « La famille Emery nous a montré que la vraie richesse réside dans la gentillesse, la compassion et la générosité. »


Notre histoire

Hé, nous ne sommes pas un gros vendeur de vélos jouets et de tapis roulants. Nous sommes spécialistes dans le monde des équipements de vélo, triathlon et fitness. Le problème, c'est que certaines personnes ne connaissent pas la différence. Eh bien, le copropriétaire Brent Emery le dit ainsi. "Le monde n'a pas besoin de continuer à remplir les décharges à un rythme record avec des jeans à 10 $, des chaussures à 10 $, des vélos à 99 $ et des tapis roulants à 400 $." Nous proposons des produits à des prix raisonnables qui offrent une valeur et une durée de vie réelles. Et nous garantissons nos prix avec un service formidable ! C'est peut-être la raison pour laquelle nous avons été élus le meilleur magasin de vélos de Milwaukee à plusieurs reprises au cours des dernières années.

Nous ne sommes pas le seul magasin où vous pouvez obtenir les produits que nous vendons, mais lorsque vous regardez ce qui vous convient le mieux, vous voudrez très probablement faire vos achats dans votre magasin. Vous avez bien lu, VOTRE magasin ! Vous êtes la raison pour laquelle nous sommes ici. Passons maintenant à notre histoire, à la famille Emery, à l'histoire olympique de Brent, à notre évolution en l'un des meilleurs studios d'ajustement de vélos, puis à la chance de rencontrer le personnel.

La famille Emery ouvre notre 1er magasin en 1963.

Marilyn & Richard Emery a fondé Emerys en 1963 sur la 23e et Fond Du Lac Avenue à Milwaukee. Une véritable entreprise familiale, notre maison était à 2 portes du magasin. L'attention portée au travail de qualité, aux produits de qualité et au service client personnalisé était et reste le fondement de notre entreprise. Marilyn tenait les livres et Richard était le chef de la boutique.

Au fil des ans, les sept enfants Emery (Christine, Karen, MaryKay, Craig, Brent, Elizabeth et Ben) ont travaillé dans l'entreprise, certains à temps partiel, d'autres à plein temps. Sons, Brent et Ben Emery ont choisi d'en faire leur carrière et sont désormais propriétaires de l'entreprise. Voici une chronologie de notre activité. Si vous avez des anecdotes des 4+ dernières décennies que nous vous avons servies, veuillez nous les transmettre.

1963: Richard avait travaillé pendant 16 ans pour Allen Bradley avant de voir sa véritable vocation de posséder sa propre entreprise. Alors qu'il travaillait chez Allen Bradley en tant que machiniste et soudeur, il faisait partie de l'équipe qui a fabriqué les aiguilles de l'emblématique horloge Allen Bradley, la plus grande horloge à quatre faces du monde. Il était actif dans sa communauté et son église, œuvrant pour l'égalité raciale, était actif en politique et a aidé localement à la campagne présidentielle de John Kennedy, ainsi qu'à briguer un siège au Sénat de l'État. Marilyn a travaillé pour et a soutenu tous ses efforts.

Après que les Emery eurent acheté un magasin de vélos existant au coin de leur maison, l'augmentation de l'activité était la première priorité de Richard et Marilyn. Ils étaient créatifs pour sortir des sentiers battus. En plus des activités quotidiennes en magasin, Richard a conclu un contrat avec le magasin Sears local pour garantir les travaux de leur division de vélos. Il a obtenu des contrats auprès de quelques magasins de meubles locaux pour souder des chaises et des tables en métal. Une fois, il a même acheté SEPT semi-charges pleines de jouets et de bric et de broc à JC Pennys et a rempli les quatre étages de leur entreprise de tables pour étaler les marchandises à vendre. C'était comme une fourmilière, il y avait tellement de clients. En ce qui concerne les vélos, les gros vendeurs du jour étaient les vélos à 3 vitesses, les vélos de croisière et les vélos pour enfants.

1966: Pour attirer un plus grand nombre de personnes à travers les portes, Richard a loué un espace de salle d'exposition à Len Snell, qui a vendu des téléviseurs. Nous avons également vendu et affûté des patins à glace pendant les hivers. On dirait que les hivers étaient plus enneigés et plus longs à l'époque pour pouvoir patiner plus souvent. Les marques de vélos que nous vendions à l'époque étaient Vista, Columbia, Roger Rivière, Ranger Ultra et Jeunet, entre autres. Jeunet était un vélo français très léger, l'un des premiers vélos vraiment légers aux États-Unis. Nous étions leur premier revendeur dans cette partie des États-Unis. Richard a vu et corrigé un problème d'alignement qu'ils avaient. Il a contacté l'usine pour leur faire savoir comment le réparer. Le président de Jeunet a personnellement remercié Richard lors de son prochain voyage aux États-Unis ! Les vélos de route commençaient à se vendre.

1967: C'était une période de troubles à Milwaukee qui a touché toute la ville, ainsi que d'autres villes américaines. Les émeutes de 1967. Notre commerce était situé dans un coin qui donnait sur une intersection. La face avant inférieure du bâtiment avait un toit plat avec un rebord dessus. A partir de ce moment, la police locale a pris un poste de commandement, avec Richard et quelques autres hommes d'affaires de ce coin. Parce qu'ils ont tenu bon, cette intersection n'a pas été pillée ou incendiée. Cette année-là, nous sommes devenus un revendeur de vélos Raleigh.

1968: Emerys a ouvert un deuxième emplacement sur la 64e & Lisbon Avenue. C'était un petit magasin avec des locaux d'habitation derrière. C'est incroyable à quel point c'était vraiment petit, mais avec beaucoup de produits et un excellent service, c'était un succès. Les ventes de vélos de Noël à cette époque rivalisaient avec celles du printemps. Les vélos sont l'un des grands cadeaux de Noël. Avance rapide jusqu'en 2011 et l'électronique a déplacé beaucoup de ces vélos pour enfants de Noël. Les parents attentionnés achètent toujours un vélo à leurs enfants pour Noël. Il suffit de demander à n'importe quel enfant (ou adulte) qui a reçu un vélo pour Noël, et il pourra toujours vous en raconter l'histoire. Voir s'ils peuvent se rappeler quel widget électronique ils peuvent nommer d'il y a un ou deux Noëls ??

1973: Voyant l'opportunité de grandir à nouveau, Richard et Marilyn ont acheté un coin de station-service vide à la 100e rue et à l'avenue de Lisbonne pour un nouveau magasin. Richard a fait preuve d'innovation en conservant la structure d'origine et en l'ajoutant pour créer un magasin plus grand que leurs deux autres emplacements. À l'époque, il y avait des stations-service abandonnées dans toute la ville. Le résultat final était une grande utilisation pour la propriété. Les Emerys ont remporté un prix de la ville pour leur réflexion prospective. Rétrospectivement, quelle ironie qu'aujourd'hui le monde se tourne vers les vélos pour résoudre une partie de la crise énergétique, et qu'Emerys ait résolu une partie de son problème de vélo avec une vieille station-service. La crise du gaz cette année-là a poussé les gens à acheter des vélos à un rythme record. Les vélos de route se vendaient à un rythme rapide, malgré ce que nous considérons maintenant comme des sièges terribles ! Dieu merci, les sièges d'aujourd'hui sont assez confortables et en forme pour tout le monde.

1975: Pensant que nous faisions de l'ajustement de base de vélos depuis notre ouverture en 1963, Emerys a décidé de commencer à ajuster tous les clients de manière plus technique. L'une des raisons de ce changement était que leur fils, Brent, avait commencé à faire du vélo de course quelques années plus tôt. Si un bon ajustement était important pour lui, alors tous les cyclistes devraient bénéficier d'un excellent ajustement de vélo. Brent était intrigué par la nature technique de l'aménagement de l'entreprise. il a commencé à concevoir une géométrie personnalisée pour des cadres personnalisés selon les besoins de nos clients d'élite. Pour tous les vélos d'origine, nous avons commencé à changer les barres/potences/sièges au besoin pour compléter un ajustement parfait pour tous les clients. Les clients ont rapidement indiqué que le temps ou le coût supplémentaire nécessaire pour effectuer ces changements en valaient la peine.

1976: À ce moment-là, Emerys avait condensé les autres magasins dans leur emplacement 100th & Lisbon Avenue pour concentrer toute leur énergie sur le meilleur service possible.

1977: Emerys a commencé à faire la publicité des services d'essayage de leur fils Brents dans les publications de courses locales.

1978: Après que le pic de l'activité vélo de quelques années plus tôt se soit calmé, et combiné à l'inflation et aux taux d'intérêt élevés de 1978, l'économie a été aussi rude que n'importe quelle autre année sur l'activité vélo. C'était très proche du point où les Emery ont envisagé de vendre leur maison pour sauver l'entreprise.

1979: Un hiver rude est passé, l'économie s'est améliorée, le soleil est revenu et les gens ont recommencé à acheter des vélos. L'année précédente avait montré la ténacité et le dévouement des Emery à leur entreprise. À la fin de 1979, leur fils, Brent, a accepté une place au Centre d'entraînement olympique de Colorado Springs avec l'intention de faire partie de l'équipe cycliste olympique de 1980 dans l'épreuve Kilo. En savoir plus sur la carrière de course de Brents après l'histoire de notre magasin.

années 1980 : Les vélos de montagne prennent tout leur sens. Emerys est devenu l'un des premiers magasins à proposer des vélos à double suspension dans le Midwest. Les vélos à double suspension Girvin étaient les meilleurs vendeurs. Girvin est devenu Proflex, qui est finalement devenu K2.

1981: Brent a conçu l'un des premiers vélos aérodynamiques au monde avec un cadre incliné vers l'avant, un guidon « bullhorn » et des roues avant plus petites. Brent a demandé l'aide du fabricant de cadres sur mesure John Stinsmen de Veloce Cycles à Allentown, en Pennsylvanie, pour construire ce premier vélo. À l'aide des plans créés par Brent, ils étaient tellement enthousiasmés par ce projet qu'ils ont travaillé toute la nuit avec de la nourriture et du café pour les faire avancer. La nuit SUIVANTE, Brent a couru ce vélo sur la piste de Trexlertown, en Pennsylvanie. Le premier guidon n'était pas glorieux. C'était un guidon à 3 vitesses renversé et renversé, avec quelques virages affectueux pour le façonner. Ce vélo a donné l'impulsion à l'équipe de cyclisme des États-Unis de se développer davantage pour devenir ce qui a ensuite été surnommé les "Funny Bikes" utilisés aux Jeux olympiques de 1984 pour établir des records du monde et olympiques. Ce vélo a été exposé des années plus tard dans l'aile Wizard du Milwaukee Public Museum.

1982: Richard propose la gamme Trek Bicycles. Nous avons construit notre entreprise Trek pour qu'elle figure régulièrement parmi leurs 100 meilleurs revendeurs aux États-Unis au cours des 20 dernières années.

1984: Brents remporte le succès olympique avec une médaille d'argent à Los Angeles. Lisez l'histoire de Brents ci-dessous.

1985: Brent revient à temps plein dans l'entreprise familiale après une brillante carrière de pilote de course dans près de 20 pays. Emerys était à l'avant-garde des vélos de triathlon localement, même si le triathlon était si nouveau que la plupart des revendeurs n'auraient pas du tout de vélos de triathlon. Après tout, nous les avons compris. La plupart des marques ont été conçues avec des fonctionnalités que Brent a contribué à rendre possibles.

1987: Un autre moment majeur pour Emerys. Après avoir entendu parler d'une nouvelle innovation de la société Scott (barres aérodynamiques Scott DH qui n'étaient pas encore sur le marché), Brent a développé sa propre version de guidons aérodynamiques à clipser, l'une des premières au monde !. Au départ, il était intéressé à les utiliser sur son propre vélo pour le contre-la-montre d'une journée de 224 milles de LaCrosse, Wi à Milwaukee, WI. Ils ont si bien fonctionné qu'il les a démontrés quelques semaines plus tard à l'équipe américaine lors de leur échauffement sur la piste Indy 500 quelques jours avant les Jeux panaméricains TTT. La même année, Brent en a équipé quelques concurrents pour les championnats du monde Ironman à Hawaï. Naturellement, le positionnement de l'ajustement du vélo devait être différent lors de l'équipement de nos clients avec des barres aérodynamiques pour le triathlon. Nous avons été l'un des premiers au monde à créer des barres aérodynamiques et nous avons depuis développé nos compétences pour le nouveau positionnement de triathlon scolaire.

1989: Emerys s'agrandit à nouveau, ouvrant cette fois un magasin sur la rue principale ouest à Menomonee Falls, Ben Emery gérant d'abord cet emplacement avec son père, puis le gérant dans son ensemble. Le côté vente et service d'équipements de fitness de notre entreprise était en grande partie en croissance, grâce aux efforts de Ben à cet endroit.

années 1990 : Emerys élargit notre sélection de triathlon et route dans notre magasin de Milwaukee. Nous développons notre activité d'équipements de fitness avec plus de produits et de connaissances. Ne laissant jamais nos clients récréatifs passer au second plan, nous avons créé un mélange très intéressant de produits qui s'adresse à tous les groupes de cyclisme, de triathlon et de fitness. Nous intégrons Performance Bicycle Shop dans le Wisconsin. Premièrement, c'est un grand nom pour notre division de vélo professionnel, et deuxièmement, nous possédons ce nom dans le Wisconsin, donc si un magasin d'un autre État veut opérer sous ce nom dans le Wisconsin, ils doivent d'abord me parler de combien je Je le vendrais pour, si je décide de le vendre.

1993'ish : Marilyn Emery prend sa retraite après avoir tenu la comptabilité (et gardé la paix dans l'entreprise familiale) depuis 1963. Nous ne pouvons imaginer comment cette entreprise aurait survécu sans son travail acharné et sa patience.

1994: Nous déménageons notre magasin de Menomonee Falls dans un emplacement plus grand sur Appleton Avenue.

1995: Richard Emery prend sa retraite et vend l'entreprise à ses deux fils. Au grand étonnement de sa famille, la retraite lui convient. Nous pensions tous qu'il serait un peu incertain au sujet de sa retraite, car il avait fait preuve de tant de passion et de dévouement envers l'entreprise. Bien pour lui! Il travaillait depuis l'âge de 9 ans. Quelques carrières réussies à forte intensité de main-d'œuvre, une carrière politique, un engagement communautaire et une famille nombreuse. Pas mal pour un bébé de la dépression qui n'a pas terminé le lycée. Il est l'une des personnes les plus intelligentes que nous (et beaucoup d'autres personnes) connaissions.

1998: Nous démarrons notre site emerys.com. Oh, comme nous grinçons des dents en repensant à notre faible premier coup de poignard. Si vous êtes intéressé, cliquez ici pour le voir. Nous commençons à offrir des garanties prolongées et un service GRATUITS avec de nouveaux vélos, un véritable avantage concurrentiel. Avec le monde qui change, nous renforçons notre engagement à faire correspondre les prix pour satisfaire nos clients, cela signifie désormais affronter la concurrence sur Internet. Il nous faudra beaucoup de temps pour que les gens nous prennent au sérieux à ce sujet, mais lentement et sûrement, les gens choisissent de nous donner la possibilité d'égaler les prix et d'acheter chez nous.

1999: Après 10 ans de location, Ben trouve un immeuble convenable à acheter pour notre magasin de Menomonee Falls. Nous déménageons d'Appleton Avenue à notre emplacement actuel sur Main Street, à 2 pâtés de maisons à l'ouest de l'autoroute 45. Nous apportons des vélos Cervelo à notre emplacement de Milwaukee, ce qui s'avérera être une excellente ligne pour Emerys.

2000: L'an 2000 ne fait pas peur. Au moins, cela nous a fait prendre notre système informatique au sérieux.

2001: 9/11. Cela a changé beaucoup de choses pour nous et pour beaucoup de gens. #1 était qu'il a amené plus de gens à prier et à apprécier notre grand pays.

2002: Les clients voyagent maintenant d'autres états pour travailler avec Brent pour l'ajustement technique pour la route et le triathlon. La gagnante de l'Ironman Pro du Wisconsin 2002, Heather Gollnick, avait passé plusieurs heures à peaufiner sa position par Brent. Ses résultats en disent long sur elle et nos services. Un aspect particulier de la théorie de l'ajustement du vélo de triathlon sur lequel Brent a travaillé pendant un certain nombre d'années précédentes a changé le concept de triathlon de position de triathlon pour améliorer la capacité de l'athlète à mieux courir après la jambe de vélo. Presque tous les triathlètes que Brent a équipés ont immédiatement établi des records personnels avec de meilleurs temps de parcours et une course plus rapide.

2003: Ben apporte les tapis roulants Landice à notre entreprise, qui est devenue un pilier de notre activité de fitness.

2003: Paul Swift a récemment rendu visite à Emerys. Paul est le créateur de "The Wedge", des pièces coudées à placer entre la cale et la chaussure pour corriger l'angle du pied. Paul a visité des centaines de magasins faisant la promotion de son produit et organisant des cliniques d'essayage. Il a été impressionné par la façon dont nous procédons au processus d'ajustement et a mentionné « vous êtes l'un des 5 ou 10 meilleurs magasins en Amérique du Nord pour l'ajustement ». La plupart de nos autres représentants d'usine disent que nous sommes très certainement le magasin le mieux adapté qu'ils connaissent dans cette partie des États-Unis. Notre objectif est d'être n°1.

2004: Heather Gollnick s'équipe de son nouveau Q.R. Vélo d'équipe avec des barres aérodynamiques personnalisées que Brent a fabriquées exclusivement pour elle. Heatherl continue de souffler le champ à Wildflower deux semaines plus tard. Elle attribue à Brent sa participation à la victoire ! Cette même année, Heather a été la première Américaine à finir à Kona aux championnats du monde Ironman.

Au fil des années, le personnel des deux magasins Emerys a réalisé des aménagements importants pour plus de 50 000 personnes. La recherche continue de moyens plus précis pour s'adapter aux clients a conduit Brent à développer des critères pour prendre ces décisions subjectives pour faire varier la position de chaque client. This is why you should buy you next bike at Emerys, and your friends should buy their next bike at Emerys, and their friends, and so on. Call ahead, talk to our experienced staff. We can get the bike of your dreams built to you!

2005: Brent competes in Ironman Wisconsin.

2006: Emerys runs it's first Ironman party on the big hill Midtown Road during Ironman Wisconsin, a great event is born, growing every year.

2007: Brent races at the World Cycling Championships in Australia finishing 6th in three different events. We sell more "Best Buy" and top recommended bike and fitness brands than any local store.

2008: Our triathlon and fitness businesses have grown in importance that we give each their own 'branding'. Emerys Third Coast Triathlon Shops and Emerys Wisconsin Home Fitness are born. Though this is good marketing, we are still the Emerys, where great service reigns!

2009: Emerys Third Coast Tri Shops is the largest vendor at the USA's largest triathlon Expo, the Great lakes Multisport and Running Expo.

2010: We set our goals to bringing out our new website at year end with full e-commerce capability.

Over the years, the staff of Emerys two stores has done involved fittings for over 55,000 people. Continually searching for more precise ways to fit customers has led Brent to develop criteria for making those subjective decisions for varying the position for each customer. This is why you should buy you next bike at Emerys, and your friends should buy their next bike at Emerys, and their friends, and so on. Call ahead, talk to Brent and we can get the bike of your dreams built to you!


Facebook

Tonight, we look back at the history of the EVARTS class USS EMERY DE-28. She honored Jack Marvin Emery, who was born on 9 October 1916, in Los Angeles, California. He enlisted in the naval reserve on 21 August 1939 for officer training, and was commissioned an ensign on 21 August 1939. Then he reported aboard USS ARIZONA BB-39 on 13 November 1939, and served in the communications department. He was killed in action when ARIZONA was lost in the attack on Pearl Harbor, on 7 December 1941.

His namesake, USS EMERY (DE-28), was launched on 17 April 1943 for the Royal Navy, under Lend Lease by Mare Island Navy Yard, without a name, as BDE-28. When the decision was made that east coast ships should be given to the Brits to save time, BDE-28 was reallocated to the United States, and initially assigned the name EISNER on 14 June 1943, but renamed EMERY on 14 July 1943. She was commissioned on 14 August 1943, with Lcdr Robert Grimes Coburn, USNR, in command.

EMERY cleared Pearl Harbor on 1 November 1943 for Funafuti, and a month of local escort duty in preparation for the invasion of the Gilbert Islands. During the invasion, she screened vulnerable tankers that were fueling assault ships, and their covering force of major combatants. She returned to Pearl Harbor on 16 December for training. Then, on 16 January 1944, EMERY put to sea, to protect tankers again during the assault on the Marshalls. Afterwards, she escorted convoys between Majuro and Funafuti until 9 March.

Between March and September 1944, EMERY sailed out of Port Purvis escorting combatants, auxiliaries, and merchantmen to Emirau, Green Island, Bougainville, and other southwest Pacific ports. She arrived at Manus on 27 September, and after screening a small convoy to the Russell Islands, proceeded to Peleliu for antisubmarine patrol and an escort voyage to Ulithi.

She returned in Ulithi for brief overhaul in November, and then swung back through the Marianas and Marshalls on convoy duty, arriving at Eniwetok on 4 March. This was her base through July 1945, as she carried out escort missions to Guam, Saipan, Ulithi, Iwo Jima, and Kwajalein. Thus she guarded the movement of men and supplies essential to the sea borne advance on Japan.

On 5 July she sailed for San Francisco, where she was decommissioned on 15 November 1945. On 28 November, she was stricken from the Navy list. On 21 July 1947, she was sold for scrapping to the National Metal & Steel Corp., Terminal Island, in Los Angeles, California.


Notre histoire

Emery and his son Rob from the 80s

He would bring his son, Rob Weinberger, who was only nine years old, to work with him every Saturday, and any other chance he got. In 1969, he moved to Southfield on Greenfield & 9 Mile, into an office building. He stayed there until 1974, when Emery and his wife Natalie opened Emery’s Creative Jewelers at the Charter House in Southfield. Luckily, he and Rob had a great imagination – an amazing vision for what could be – along with a lot of courage, which would bring us to Hunter’s Square in 1984.

Terri and Rob – brother and sister business partners.

Rob’s sister, Terri Herman, graduated with a Bachelor’s of Arts in Fine Arts from Arizona State University, and came home to work in the store. Rob continued working at the store after he graduated high school – taking design and gemology courses. All too soon, Emery passed away in July of 1993. Natalie retired in 2008, but always continued to be an influential part of the business until her passing in January of 2016. May their memory be for a blessing.

Rob’s daughter, Ali, pictured here with Terri “TT”

The legacy continues with Rob’s daughter, Ali Weinberger, who has worked at the store since about age nine – following in her father’s footsteps. She graduated from Michigan State University with a Bachelor’s of Arts in Psychology in December of 2012, and is employed full time at the store.

Rob and his wife Debe Terri and Howard Herman

Tragically, in 2019 Rob passed away after a heroic 8 month battle with cancer. May his memory be for a blessing. It is clear through the wonderful family and community he created and the kindness he instilled, that his memory will live on. Rob’s wife, Debe Weinberger, who has always been influential in Emery’s success, has taken on a new leadership role since his death. Terri’s husband, Howard Herman, also works at the store. The store is also run with help from many dedicated employees who have become family along the way. Although many things have changed in 30 years, one thing still remains – the integrity and love for people that Emery passed on to his children and grandchildren. Everyone is always welcome.

The below is an excerpt from the Mid-America Jewelry News:

Artisan Jewelry, Unique Gifts

Emery’s Creative is a full-service store with artisan jewelry and unique gifts in all price ranges, a great assortment of watches, custom designs and repair. The store is proud to offer the beautiful work of Michigan artists. “Of course, we do custom work ourselves, so we’re Michigan artists, too!” says Rob.

“When Dad died, we kept the business moving along,” he says. Terri is in charge of buying. Her husband, Howard Herman, and Rob’s wife, Debe, are involved in the business. And following in her father’s footsteps, Rob’s daughter Ali, 27, was initiated into Emery’s Creative at the age of 9. “Ali is involved in purchasing and inventory she’s involved in basically running the business.”

Emery’s Creative isn’t large – the showroom takes up about 420 square feet of the store’s total 1,050 square feet. It lends to a friendly, bustling atmosphere. “People walk in and say, ‘I haven’t seen a store this busy in years!’” Rob laughs.

He and his family actively promote the store with local television news appearances, offering gift ideas for special occasions. They showcase items such as wooden beads and stunning pens handcrafted by Michigan artists, a Father’s Day flask – items designed to draw customers into the store.

Since 1987, Emery’s has been offering ear piercing as well – Rob figures he’s done about 12,000 of them. “I have enough pictures to wallpaper the store several times over,” he laughs. “Babies, adults . . . I pierced a grandfather and son who were 18 and 80 years old.”

Rob trained with GIA but describes himself as mostly self-taught. “My father also learned by watching other people. Then you learn how to do it your way.”

Of the many lessons learned from Emery, Rob holds these close: “Don’t get rich on one customer, and be a good person. When you’re good to the people, they’re good to you. Don’t assume a customer can’t afford something by the way they look.”

“It’s a fun store and a great place to be,” adds Rob, who employs 12 people besides family. “There’s no pressure here. No suits and ties. Everybody likes to come to Emery’s. Our motto is, ‘Curiosity brought you here – satisfaction will bring you back.’”

The store’s website says it all: “Although many things have changed in 30 years, one thing still remains, Emery’s integrity and his love for people that he passed on to his children. Everyone is always welcome.”


Facebook

Tonight, we look back at the history of the EVARTS class USS EMERY DE-28. She honored Jack Marvin Emery, who was born on 9 October 1916, in Los Angeles, California. He enlisted in the naval reserve on 21 August 1939 for officer training, and was commissioned an ensign on 21 August 1939. Then he reported aboard USS ARIZONA BB-39 on 13 November 1939, and served in the communications department. He was killed in action when ARIZONA was lost in the attack on Pearl Harbor, on 7 December 1941.

His namesake, USS EMERY (DE-28), was launched on 17 April 1943 for the Royal Navy, under Lend Lease by Mare Island Navy Yard, without a name, as BDE-28. When the decision was made that east coast ships should be given to the Brits to save time, BDE-28 was reallocated to the United States, and initially assigned the name EISNER on 14 June 1943, but renamed EMERY on 14 July 1943. She was commissioned on 14 August 1943, with Lcdr Robert Grimes Coburn, USNR, in command.

EMERY cleared Pearl Harbor on 1 November 1943 for Funafuti, and a month of local escort duty in preparation for the invasion of the Gilbert Islands. During the invasion, she screened vulnerable tankers that were fueling assault ships, and their covering force of major combatants. She returned to Pearl Harbor on 16 December for training. Then, on 16 January 1944, EMERY put to sea, to protect tankers again during the assault on the Marshalls. Afterwards, she escorted convoys between Majuro and Funafuti until 9 March.

Between March and September 1944, EMERY sailed out of Port Purvis escorting combatants, auxiliaries, and merchantmen to Emirau, Green Island, Bougainville, and other southwest Pacific ports. She arrived at Manus on 27 September, and after screening a small convoy to the Russell Islands, proceeded to Peleliu for antisubmarine patrol and an escort voyage to Ulithi.

She returned in Ulithi for brief overhaul in November, and then swung back through the Marianas and Marshalls on convoy duty, arriving at Eniwetok on 4 March. This was her base through July 1945, as she carried out escort missions to Guam, Saipan, Ulithi, Iwo Jima, and Kwajalein. Thus she guarded the movement of men and supplies essential to the sea borne advance on Japan.

On 5 July she sailed for San Francisco, where she was decommissioned on 15 November 1945. On 28 November, she was stricken from the Navy list. On 21 July 1947, she was sold for scrapping to the National Metal & Steel Corp., Terminal Island, in Los Angeles, California.


Émeri

Nos rédacteurs examineront ce que vous avez soumis et détermineront s'il faut réviser l'article.

Émeri, granular rock consisting of a mixture of the mineral corundum (aluminum oxide, Al2O3) and iron oxides such as magnetite (Fe3O4) or hematite (Fe2O3). Long used as an abrasive or polishing material, it is a dark-coloured, dense substance, having much the appearance of an iron ore. In addition to corundum and iron oxide, emery sometimes contains diaspore, gibbsite, margarite, chloritoid, and sillimanite.

Emery has been worked from very early times on the Greek island of Náxos it occurs there as loose blocks and as lenticular, or lens-shaped, masses or irregular beds in granular limestone associated with crystalline schists. Important deposits, similar to that on Náxos, occur in Turkey, where emery is found as detached blocks in a reddish soil and as rounded masses embedded in a crystalline limestone associated with mica schist, gneiss, and granite. Turkey is now the major world producer of emery. Emery has been worked at several localities in the United States, most notably at Peekskill, N.Y.

The Mohs hardness of emery is about 8, whereas that of pure corundum is 9. Emery’s hardness has made it popular as an abrasive, particularly in sandpapers, although it has largely been replaced by synthetic materials such as alumina. Its largest application now is that of a nonskid material in floors, stair treads, and pavements. A very fine emery dust is used by lens grinders, lapidaries, and plate-glass manufacturers, although here too synthetic abrasives are often preferred for their more uniform grain sizes and properties. Emery wheels, once quite common, were made by mixing the powdered material with a bonding medium such as clay and firing in a kiln. In emery sticks, cloth (also called crocus cloth), and paper, the powdered emery is bonded to the backing with adhesive.


Voir la vidéo: NEW WORLD: Bien choisir son serveur et son spawn!